Archives mensuelles : juin 2012

Parution: Naissance de l’Université (N. Gorochov)

Une parution très récente:

Nathalie Gorochov, Naissance de l’université. Les écoles de Paris d’Innocent III à Thomas d’Aquin (v. 1200-v. 1245), Editions Honoré Champion, Paris, juin 2012, 651 p.

Présentation: C’est au début du XIIIe siècle que l’université, une institution d’un genre nouveau en Occident, naît simultanément à Paris, Bologne et Oxford. À Paris, les années 1200-1245 marquent le premier essor institutionnel de l’université qui se dote de statuts, adopte des méthodes de travail qui lui sont propres, et acquiert non sans mal son autonomie et ses privilèges face à des autorité s plus ou moins bienveillantes. Les années 1240 représentent le temps de la liberté intellectuelle de l’université, après plusieurs décennies de censure. Cet ouvrage éclaire la lente genèse de l’université de Paris par l’étude des maîtres et des étudiantsqui en ont été les acteurs. Soumis à de multiples influences, notamment italiennes et anglaises, le milieu scolaire parisien inv ente l’université qui rayonne aussitôt dans tout l’Occident.

Site de l’éditeur


ASFE: « amore scientiae facti sunt exules » (Bologna)

Asfe : une base de données pour trois projets

Présentation de Gian Paolo Brizzi (Université de Bologna) lors des rencontres de Poitiers, en mai 2012

En 2003, Hilde de Ridder organisa des journées d’étude sur le thème “New Tools in university history” qui comprenaient une session consacrée aux bases de données. Certains d’entre nous participèrent à ces journées dont la rencontre d’aujourd’hui est la parfaite continuation. Neuf ans ont passé depuis lors, bien des choses ont changé même dans ce secteur spécifique de la recherche qui compte désormais une tradition d’études non négligeable. J’avais présenté alors un projet à peine amorcé ainsi que la revue du CISUI : Annali di Storia delle università italiane (Annales d’Histoire des universités italiennes). Continuer la lecture

Les docteurs en droit de Bologne: articulation avec le projet ASFE

Per uno studio delle professioni giuridiche in epoca moderna

Présentation de Maria Teresa Guerrini (Università di Bologna), lors des journées de Poitiers (mai 2012)

Version française
Il progetto si articola in uno studio prosopografico, avviato ormai da qualche anno, sulle carriere professionali compiute dai laureati in legge presso lo Studio di Bologna in epoca moderna.
Il mio lavoro parte quindi non tanto da un gruppo ben identificato e circoscritto ad un mestiere o ad una professione, bensì da una categoria sociale caratterizzata da un’eterogeneità di percorsi professionali (chi diventò avvocato, chi docente, chi magistrato cittadino, chi vescovo, chi canonico), non sempre unici (molte volte gli incarichi si sommavano andandosi anche a sovrapporre). Continuer la lecture

Studium Parisiense

Projet Studium Parisiense: Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris (UMR 8589)

La base de données prosopographique Studium Parisiense est consacrée aux membres des écoles et de l’université de Paris entre le XIIe et le XVIe siècle. Les quelque 17 000 fiches qui doivent à terme la composer contiennent des informations biographiques et bibliographiques relatives, entre autres, aux professeurs, aux étudiants et aux suppôts de l’Université. Ce projet, commencé par Jean-Philippe Genet, dans un but pédagogique, pour former les étudiants d’histoire au travail collectif de construction des bases de données historiques, a permis de réunir une somme de données considérable, grâce au dépouillement de nombreux répertoires biographiques et travaux de recherche. Afin de rendre consultables et utilisables ces données, un travail d’harmonisation et de restructuration est actuellement mené, sous la direction de Jean-Philippe Genet et de Thierry Kouamé, dans le cadre du projet européen Signs and States (ERC). Parallèlement, le dépouillement de nouveaux répertoires biographiques et de travaux prosopographiques récents contribue à enrichir la base.

Présentation détaillée du projet

Mise en ligne d’un extrait de la base

Mettre en réseau les bases de données historiques sur les universités

Tel était le thème de la première rencontre à l’initiative de la création du réseau Heloise. Elle s’est tenue à Poitiers, à l’invitation des promoteurs du projet Repertorium Academicum Pictaviense, les 24 et 25 mai 2012 et a rassemblé une vingtaine d’universitaires engagés dans la réalisation de bases de données historiques sur les universités. Ces journées ont été l’occasion d’une présentation des différentes équipes et d’une discussion scientifique et technique sur les modalités d’une coopération à l’échelle européenne. Il en est né Heloise, réseau et carnet de recherche.

Programme de l’atelier de de Poitiers mai 2012